Drainage, détoxination, détoxication, « mise au vert » avec les beaux jours, une irrésistible envie de se nettoyer anime les « afficionados » du bien-être, du mieux être, de la santé au naturelle…Curieux cet impératif besoin de se « purifier » pour des personnes saines avec une alimentation, sans toxine, sans gluten, sans viande, sans oeufs, sans lait…. Enfin, je cède à la tendance générale et je vous propose un concept séculaire qui va plaire : une alimentaire sans rien, le jeûne.


Pourquoi le jeûne ? Parce que c’est le stade ultime du drainage. En effet, le jeûne va évoluer en trois étapes de nettoyage.


La première étape s’apparente à une « détox ». Le corps privé de nourriture (mais pas de boisson) en profite pour se nettoyer en puisant dans ces réserves. C’est ce qui se passe dès les trois premiers jours. Youpi ! la « maison est propre » on peut la réintégrer. Mais en puisant dans ses réserves le corps génère des toxines (à la différence des toxiques qui viennent de l’extérieur) donc s’arrêter au troisième jour serait une « grossière » erreur de tactique.
Même si c’est un cap difficile à passer, il faut continuer : c’est la deuxième étape. Rapidement, grâce à sa formidable capacité d’adaptation, le corps va mobiliser les graisses du foie (organe du printemps) et des vaisseaux sanguins (baisse de l’hypertension). Les sucres ont déjà été utilisés ce qui entraine une réduction du mécanisme du diabète. Les muqueuses intestinales, grâce à ce repos forcé, en profite pour refaire leur flore. Ce qui entraine une baisse des problèmes digestifs mais aussi une augmentation des défenses immunitaires.


Au-delà de 7 jours, c’est le cerveau qui bénéficie de ce nettoyage en profondeur : clairvoyance (vision) et fonctions cognitives (mémoire, concentration..) sont à alors stimulées. Au-delà du 7ème jour (et jusqu’à la fin, 21 jours) on atteint la troisième étape. Cette « zone sensible » n’est accessible qu’aux « habitués » du jeûne et/ou ceux qui veulent agir sur des pathologies de terrains (rhumatismes, obésité, cancers…). NB : à cette étape, un suivi par un thérapeute compétent est conseillé.


Le jeûne est une thérapeutique naturelle qui existe depuis des millénaires. Le jeune est systématiquement « diabolisé » comme « dangereux» par ceux qui ne le connaisse pas. Ce concept est efficace et ceux qui le pratiquent régulièrement le savent bien …


Alors à vos bols d’eau chaude !

* Patrick Hoor /ostéopathe D.O Après 20 ans d’exercice en libéral, il écrit des articles pour la presse spécialisée en médecines douces. Fondateur de BioSanté Concept, il est l’auteur de la Bio Santé des 5 saisons aux éd Trédaniel (07/2009)